Cinémonde

Cinémonde est une revue française de cinéma, hebdomadaire, dont le 1er numéro est sorti en octobre1928 et le dernier en 1971.
Etant l'un des premiers périodiques de cinéma tirés en héliogravure, Cinémonde remporte un énorme succès et éclipse vite ses concurrents grâce à une formule équilibrée : présentation luxueuse, chroniques variées, films racontés, papiers sur les vedettes, nouvelles inédites, concours, mais aussi articles sur la production, l'exploitation, la technique, le cinéma amateur, sans compter les nombreuses critiques et les numéros spéciaux. Maurice Bessy fait appel à des grands noms de la littérature et du cinéma tels que Blaise Cendrars, Maurice Leblanc, Joseph Kessel, André Maurois, Paul Valéry, Pierre Mac Orlan, Henri Troyat, Jean Renoir, René Clair, Marcel L'Herbier, Marcel Carné, Marcel Ophuls.
Après la guerre (interruption de la parution entre 1940 et 1946), le magazine absorbe Cinévie-Cinévogue et Pour tous. La qualité s'amoindrit cependant et malgré quelques textes de François Truffaut, Jacques Doniol-Valcroze, Henri Jeanson, la revue n'a plus grand-chose à voir avec le Cinémonde d'avant-guerre. Cinémonde parait jusqu'en 1968, s'arrête, connait une brève reparution en 1970-71 sous le titre Le Nouveau Cinémonde, et disparait victime de la concurrence, notamment celle de Ciné-télé-revue (Belgique).