Le Bouliste

C'est en 1927 qu'apparaît la première revue fédérale de la F.F.S.B.
Connue sous le nom de La France Bouliste, elle prenait à l'origine l'allure d'un simple journal donnant des informations sur la vie administrative et sportive, les compétitions et projets, avec Noré Brunel en tant que rédacteur en chef. Juste après ce dernier, Raymond Salvini, secrétaire général de la Fédération Française du Sport-Boules, assura longtemps la bonne marche du magazine, puis André Chêne. Ce fut ensuite au tour de Joanny Deschavanne, qui dirigeait les éditions EGE, de reprendre la direction. En accord avec la fédération, il créa en avril 1967 la revue mensuelle Le Bouliste, où Philippe Vourron, alors chef des services sportifs du Progrès de Lyon, assura la rédaction en chef et Rik Cursat la direction artistique. Cette revue titrée pendant 8 ans Le Bouliste et le Pétanquier deviendra ensuite tout simplement  Le Bouliste et perdurera encore 7 ans.
C'est ensuite par décision du président Edmond Louc, conseillé par sa commission propagande que la F.F.S.B. décida de prendre directement en mains la revue fédérale. Michel Causse, reporter au Dauphiné Libéré et dirigeant savoyard, créa alors LoisiSport, titre choisi pour élargir un peu l'horizon bouliste. Le magazine parlait essentiellement du Sport-Boules mais consacrait tout de même quelques pages à d'autres sports. La publication fut confiée à la société d'éditions S.C.I.P. et le reporter Réné Petit devint secrétaire de la rédaction.
En 1988, Michel Causse quittait LoisiSport, ce qui provoqua un nouveau changement pour le magazine. On assiste à une reprise en main du magazine puisque les éditions EGE étaient en difficultés financières. Au mois de février, le magazine devient Sport-Boules Magazine sous la direction de Pierre Desgouttes qui confia à René Petit la tâche de conduire la revue fédérale.
Grâce au changement de mode d'édition, Sport-Boules Magazine est devenu le mensuel officiel de la F.F.S.B. avec 9 numéros par an. Les premiers numéros de S.B.M. comportaient quelques pages en couleur, mais l'essentiel du magazine était en noir et blanc. Il a fallu attendre 1996 pour que le magazine soit totalement imprimé en quadrichromie.
Pour la F.F.S.B., Sport-Boules Magazine est devenu son premier moyen de communication à l'attention des boulistes ainsi que la source d'information de références de ceux-ci. Depuis 2002, l'équipe de Sport-Boules Magazine a changé. Sous la direction du président Jean-Claude Poyot et du directeur d'édition, Jean-Yves Ronzon, le magazine se pense, se prépare, se crée et se rédige sous l'oeil du rédacteur en chef, Guy Villard, entouré de collaborateurs, journalistes comme lui et d'un comité de rédaction.

  • Frédéric Dard
    Rik Cursat
    Roger Sam
    E.G.E., Lyon 1er trimestre 1967