Lenzi

Marc Lenzi est né à Nice le 30 août 1942.
Il fréquente rapidement l’école de dessin de la villa Thiole. Mail-artiste, affichiste, imagier du carnaval de Nice, il travaillera pour la Poste avec des réalisations philatéliques, son thème favori : La nature morte façon cubisme.
Il quitte Nice en 1981 pour s’installer dans l’arrière pays, à Utelle ou là, il commence à s’intéresser au support carte postale.
Depuis 1990, il réalise également des collages et des sculptures en accumulant des objets divers de récupération.
C’est dans les années 80 que Jihel, alors éditeur fit appel à lui pour l’éditer au sein des «Editions de la Canetille»
A la manière de Jihel, il caricature Talleyrand, son épouse Catherine, Napoléon, Fouché dans son style bien à lui, mais on se rend vite compte par une étude serrée de comparaison que des similitudes existent : on voit apparaître ici et là des symboles maçonniques ou des pots de chambre, marque de fabrique de son ami-éditeur Jihel.
Finalement, c’est bien de s’intéresser à ces deux artistes, car l’un complète l’autre pour ne former qu’un ensemble qui se veut cohérent.

Ci-dessous un article de Lenzi sur son ami Jihel.

Nous nous sommes approchés vers la fin des années 70, sans plus, rencontre protocolaire entre artistes. Nous avons sympathisé lors du festival du graphisme d'Enghien dans les années 80, notre étroite collaboration dâte de cette époque, cela devait arriver, le calendrier Maya l'avait prédit. Tout d'abord nous nous sommes jaugé, décrypté, analysé, pour finalement nous rendre compte que tout en étant différents, nous étions en fait semblables. Lui, Jihel, dans sa bulle d'anarchiste individualiste non violent, journaliste de l'écrit, reporter et dessinateur de presse satirique, refusant pour je ne sais toujours quel principe, toutes les expositions ou rétrospectives en France, s'exportant dans des expositions internationales, Berlin, Sydney, Turin, Rome, Tokyo et le plus souvent à New-York ou il s'installera à plusieurs reprises. Amateur d'art éclairé, collectionneur d'art brut et d'art premier, passionné d'histoire, pas la grande, non, plutôt celle que les gens oublient, avec sa cohorte d'intrigues... une fascination sans égale pour la Révolution et l'Empire avec son cortège de personnages fabuleux et extravagants, pourtant un seul va revenir et revenir au fil de ses planches, comme un doute sur son propre parcours initiatique, il se nomme TALLEYRAND, le nom est lâché, et le voilà le "CIMENT" qui a soudé notre travail en commun sur des décennies. Moi, dans ma bulle Niçoise de l'ère Jacques Médecin, travaillant dans la mouvance de l'école de Nice tout en refusant d'y adhérer officiellement, préférant d'abord construire mon propre itinéraire loin des galeristes. Finalement au fil des ans qui se sont écoulés nous sommes devenus Jihel et moi, les GOSCINNY et UDERZO du diable boiteux, le franc maçon. LENZI, peintre de l'école de NICE.

Lenzi a réalisé de nombreuses cartes où apparait Frédéric Dard

Il y a actuellement 30 cartes postales de LENZI