Genre(s): , Auteur(s): , , Epoque:
Edition: Fleuve Noir Dépot légal: 2ème trimestre 1962 Imprimeur: Imprimerie Commerciale Yvetot
La note du collectionneur

Le sang est plus épais que l'eau backCe roman fait partie de la Collection Espionnage du Fleuve Noir sous le n°330 et a été commercialisé au prix de 2.40 NF.Le 1er plat est illustré par Gourdon

Il a été postfacé par Armand de Caro, éditeur du Fleuve Noir, qui deviendra, quelques années plus tard,  le beau-père de Frédéric Dard.

Dédicace:
Cher Jules BORKON,
Puisque vous nous avez permis de réali-
ser notre premier film, recevez l’hommage
de notre premier livre écrit en commun.
Robert-Frédéric

Le point de départ est une idée de Robert Hossein et non de Frédéric Dard : des résistants sont capturés par les Allemands qui menacent de tous les fusiller s’ils ne dénoncent pas leur chef. Dans ce huis-clos, chacun sera mis devant ses responsabilités. C’est Frédéric Dard qui a écrit la pièce proprement dite intitulée « Les six hommes en question ». Et de cette pièce il en tirera cet ouvrage qu’il publie au Fleuve Noir en 1962 sous le titre  » Le sang est plus épais que l’eau » avec la co-signature de Robert Hossein, qui est déjà un ami de longue date.
Une nouvelle adaptation théâtrale verra le jour en 1989 sous le titre « Dans la nuit la liberté » avec une mise en scène, on s’en serait douté, de Robert Hossein.

C’est un mariage contre nature entre le roman et la tragédie que nous propose cet ouvrage. Doit-on imputer à Robert Hossein qui proposa « l’idée de ce roman d’action…  » son aspect éminemment théâtral que devait concrétiser par la suite son adaptation pour la scène sous le nom de Les Six hommes en question? Roman pourtant et d’action effectivement, avec son suspense et ses retournements. Mais plus encore tragédie, avec sa pièce (le récit principal) dans la pièce (le procès), ses situations cornéliennes en cascade, qui plongent tous les personnages dans d’affreux dilemmes dont l’enjeu est toujours la vie ou la mort, l’honneur ou la trahison. Une tragédie, dont la partie centrale, construite sur une action unique, scandée par deux dates successives (deux jours consécutifs), enclose en un seul lieu à la fois refermé sur lui-même (une cabane isolée) et ouvert sur l’espace de la nature (une plage de sable battue par des vagues), obéit spontanément au règles des trois unités de la tragédie classique. Tragédie encore par ses personnages, finement dessinés, profondément humains, mais qui atteignent tous, au fil du récit, à une dimension héroïque.
Extraits de la préface rédigée par Juliette Raabe dans mes « Espionnages » 2, quatuor Fleuve Noir publié en mai 1992.

Ce roman a été réédité au Fleuve Noir en 1989 à l’occasion de la sortie du spectacle théâtral « Dans la nuit la liberté ».

9Le sang est plus épais que l'eau backle sang est plus épais que l'eau 1989

Ce roman est l’un des quatre faisant partie de la compilation « Mes espionnages T2 » paru au 2ème trimestre 1976.

Vous aimerez peut-être