Genre(s): Auteur(s): , Epoque:
Edition: Fleuve Noir Dépot légal: juillet 1990 Imprimeur: Imprimerie Bussière, Saint Amand
La note du collectionneur

Collection SA n°145 (Super San-Antonio)Au bal des rombières back
Prix : 35 F
Dessinateur 1er plat : Wolinski

Sous-titre : Livre de chevet

Citations :
Au bal des rombières
c’est leur pognon qui valse.
(Proverbe du seizième arrondissement)

Il faut toujours raconter ce qu’on
fera quand on sera grand.
Même quand on a soixante-quinze ans !

Il s’en passe de sévères à l’institut de thalassothérapie de Riquebon-sur-Mer.
On est obligé de planquer les cadavres dans les tiroirs car les croque-morts arriveraient pas à tous les croquer !
Ca tombe à qui mieux mieux : les vieillards en premier, ce qui est justice, mais aussi les femmes, y compris les très jolies, ce qui est dégueulasse !
Dans ce très gros book, l’Antonio se surpasse, tu verras. Jamais il s’est montré si farfadingue ni si tringleur ! On lime à toutes les pages, à toute heure et en tous lieux !

3 citations relatives à la bouffe et à ses conséquences extraites de ce roman :
Dites, c’est de la cellulite que j’aperçois au-dessus des mollets ? On va la faire inscrire dans un fitness. Ces petits travers se gomment sans problème.

Le régime basses calories, ça leur naufrage le mental. Si tu bannis la tortore de la vie, il te reste quoi, à cet âge?

– Voilions voir que j’le goûte, fait-il en emplissant son verre.
Il engloutit, clape de la menteuse, dubitative du chef, reverse un plein godet, le revide.
– Corrèque, déclare l’oracle. Je croiliais au premier ras bord qu’il était bouchonné.

Curiosité :En fin de livre, on a droit au premier chapitre,écrit en très gros caractères, des Mémoires de Bérurier intitulés : Bérurier. Son vit, son œuvre.
L’éditeur annonce que ces mémoires seront publiées sous forme de feuilleton à la fin des prochains San-Antonio.
Mais, à ma connaissance, cette initiative aura fait long feu car rien n’apparait dans les S.-A. suivants.

Vous aimerez peut-être