Genre(s): Auteur(s): Epoque:
Edition: Fleuve Noir Dépot légal: 1er trimestre 1973 Imprimeur: Imprimerie Bussière, Saint Amand
La note du collectionneur

Collection S.A. 1 (ça ne s'invente pas backn°80 en chronologie)
Illustrateur 1er plat : Photo non signée

Dédicace : A Madeleine FERRAGUT,
En souvenir d’Ernest.
Tendrement,
S.-A.

« L’Inde mystérieuse, tu connais ?
Tiens : j’t’en joue un air à la flûte baveuse !
Si le maharadja n’est pas content, dis-y qu’y s’fasse cuire du bouddha aux pommes !
Et des émeraudes pareilles, t’en as déjà vu, des émeraudes pareilles ?
Vise l’éléphant rose, comme il tend sa papatte à Béru…
Comment ça, lequel qu’a la plus belle trompe ?
Qu’est-ce que tu sous-entends ?
En tout cas, la princesse, elle, faut voir comme elle donne bien son mignon fouinozof à Sana !
Il est sympa, le fakir, hein ?
Il a su rester vieux malgré son jeûne.
Ce qu’il maquille en palanquin, le Gros ? Ben, t’as qu’à lire, tu verras ! »

San-Antonio en Inde

N°1 de l’ancienne collection (désordre le plus total), « Ca ne s’invente Pas ! » est une aventure très drôle et mouvementée du fameux commissaire, accompagné ici de Bérurier (et d’un peu Pinaud), et se rendant en Inde afin d’enquêter sur la mort violente et mystérieuse du fils d’un industriel, qui aurait des liens avec ce grand et très peuplé pays.
Dans l’ensemble, on rit beaucoup devant les aventures de San-A et Bérurier (lequel est obligé de se déguiser en vrai obèse pour se faire passer pour un autre que lui, pour les besoins de l’enquête), riche en humour, en péripéties, en personnages tordants (le fakir). Une bonne aventure, à défaut d’être une des meilleures !
Critique par Bookivore, le 13 octobre 2009

Vous aimerez peut-être