Genre(s): Auteur(s): , Epoque:
Edition: Editions du Puits-Pelu Dépot légal: 3ème trimestre 1951 Imprimeur:
La note du collectionneur

Avant-proposIl s’agit du numéro 1 de cette série qui en comptera 101.

Ce numéro n’est pas daté, mais est probablement d’août 1951 ou un peu antérieur à cette date.

D’après l’indication donnée en fin du volume, l’ensemble des textes serait de Frédéric Dard. Une certitude, le dictionnaire non académique est bien de lui. Certaines histoires sont certainement de lui et d’autres ont été recueillies par ses soins.
Quant au texte « Comment il faut rompre », qui est à se tordre de rire, il est signé d’un parfait inconnu Jacques Sivane.
Dessins exécutés par Roger Sam
96 pages

Avant-propos
Histoires juives pages 5 à 8
Histoires « légères » pages 9 à 14
Histoires marseillaises pages 15 à 17
Histoires de cure pages 17 à 21
Histoires d’école pages 21 à 25
Histoires salées pages 26 à 44 (dont certaines ont trait à Clémenceau, Aristide Briand, Aurélien School, La duchesse de Chevreuse, Tristan Bernard, Alexandre Dumas, Alfred Capus, Curnonsky, Fontenelle, Talleyrand et Henri IV
Histoires de cocus pages 44 à 48
Histoires d’enfants pages 48 à 51
Histoires de fous pages 51 à 54
Histoires diverses pages 55 à 61
Comment il faut rompre, un texte signé Loute pour copie conforme Jacques Sivane, pages 62 à 65
Dictionnaire non académique , lettres A à L, pages 66 à 96
Les définitions sont à mourir de rire, ce qui tombe bien, vu que c’est la revendication de cette revue!
Je vous laisse apprécier un extrait de ce dictionnaire. N’oubliez pas de voir comment le mot Dard est traité.

Curiosité : Ce numéro n’a pas d’indication de prix, mais a probablement été vendu à 50 fr.

Vous aimerez peut-être