Genre(s): Auteur(s): Epoque:
Edition: Editions du Triangle Dépot légal: Imprimeur:
La note du collectionneur

Carte postale numérotée et limitée à 30 exemplaires.
Signature manuscrite de Jihel au dos.

La Sibylle de Cumes est une des douze sibylles, qui est citée dans maintes légendes.
Elle apparaît notamment dans la légende d’Énée (celui-ci la consulte avant de descendre aux Enfers) et dans celle du roi d’origine étrusque Tarquin le Superbe, qui lui achète finalement les trois derniers livres sibyllins, au prix des neuf qu’il avait refusés au préalable, après que la Sibylle ait détruit les six premiers par le feu. Les trois livres, censés contenir les destinées de l’État, deviennent les textes sacrés de l’État romain que l’on consulte lors des grands dangers.
C’est la seule sibylle dont on connaît le tombeau près de Naples, un « antre immense taillé dans la roche ».
Le mot sibyllin qui signifie « incompréhensible » est dérivé de ce nom.

Dans cette carte postale apparaissent aussi le diable et Joseph Peladan, personnage très cher à Jihel.

Vous aimerez peut-être