De Courteline à Curnonsky

Genre(s) :

Auteur(s) :

Epoque(s) :

Edition : Chez l'auteur : Résidence Century, 48, Route de Valbonne, Le Cannet

Dépot légal : 4ème trimestre 1969

Imprimeur : Imprimerie Lienhart & Cie, Aubenas

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur email

255 pages + 32 pages de photos en format 14 sur 18 cm
Ce livre de confidences édité à compte d’auteur est le centième ouvrage écrit par Marcel-E. Grancher. Il comporte en fait 207 pages et est suivi de pensées (de 1 à 3 lignes) jusqu’à la page 255.
Marcel-E. Grancher revient, un peu nostalgiquement, sur les points marquants de l’ensemble de sa carrière.
Il fait allusion dans ce livre à Frédéric Dard à quelques reprises, notamment lorsque Frédéric Dard était son secrétaire au Mois à Lyon durant les années de la guerre. Il publie d’ailleurs in-extenso le reportage que Frédéric Dard lui avait consacré dans Le Soir de Lyon n°738 lorsqu’il s’était exilé à Reyrieux en 1942 (et non pas en 1943 comme il l’indique par erreur) pour éviter d’être arrêté par les Allemands.

 

 

Il revient aussi sur les circonstances de l’arrêt (ou plutôt de la censure déguisée) du journal satirique La Semaine qu’il avait fondé avec Pierre Scize.

 

 

 

 

Il est aussi fier de publier des envois et une lettre reçus de Frédéric Dard, son élève devenu son maître en littérature.
On y trouve aussi une photographie où il figure en compagnie de Frédéric Dard.

Vous aimerez peut-être :