Genre(s): Auteur(s): , Epoque:
Edition: Fleuve Noir Dépot légal: octobre 1998 Imprimeur: Société Nouvelle Firmin-Didot
La note du collectionneur

Collection SA n°171Du sable dans la vaseline back
Dessinateur 1er plat : Claude Serre

Citations :
J’étais indéniablement philanthrope.
Je voulus traverser à gué un marigot infesté de cons.
Quand j’atteignis l’autre rive, j’étais devenu misanthrope.
San-A.

De nos jours, à défaut de se distinguer, on se singularise.

Fais des pieds et des mains, certes, mais fais surtout du sexe.

Un critique gastronomique mange pour gagner son pain.

Les vaches qui regardent passer les trains
connaissent les horaires.
(Albert Benloulou)

Le point de suspension, c’est le parent pauvre de
la ponctuation.

Il n’y a pas plus con qu’un homme ayant les couilles pleines.
(Zoulet)

Dédicace : A Fabrice CARPENTIER de CARO dont les acti-
vités sont si loin des miennes, mais dont le cœur est
si proche du mien.
SAN-A.

« Franchement, je me demande ce que nous sommes allés foutre à Las Vegas, les Pinaud, les Bérurier et moi.
En France, nous étions peinards : tout baignait. J’avais ma Féloche, mes potes et plein de culs proprets à ma disposition. Des petites mignonnes douées me taillaient des calumets irréprochables qui ne pénalisaient pas mon futal, et quand je leur déballais ma tierce à pique dans un plumard, personne ne venait les scrafer sur mon bide pendant qu’elles faisaient du trot anglais.
Tandis qu’à Vegas !…
Cette hécatombe, my nephew !
Tout le monde cartonne tout le monde !
Les flics en tête !
Tu peux oublier ta petite laine à la rigueur, mais surtout pas ta médaille de saint Christophe. »
San-Antonio

Vous aimerez peut-être