Genre(s): Auteur(s): Epoque:
Edition: Lugdunum Dépot légal: 9 décembre 1941 Imprimeur: Imprimerie LOUIS-JEAN,Gap
La note du collectionneur

Ce récit traduit les sentiments d’un jeune garçon en 1940. Il met en forme un certain nombre de « choses vues » depuis le début de la guerre à Lyon et dans sa région, les impressions d’un garçon trop jeune pour être mobilisé tandis que ses aînés sont aux Armées.
Avec un sens du réel saisissant, le héros du livre nous conte son entrée dans une usine de guerre, une idylle innocente, l’inquiétude du mois de mai, les alertes, la tragédie de juin 40 et les scènes de l’exode, l’entrée des troupes allemandes à Lyon et ses conséquences dramatiques

10 exemplaires sur Hollande numérotés de 1 à 10 et 30 exemplaires sur Velin Alfa numérotés de 11 à 40 ont constitué l’édition originale de ce livre vendu à 25 Frs.

Préface de André WARNOD

Dédicace : Au Docteur Edmond LOCARD et à tous ceux de « l’An 40 », je dédie ce livre.

Edmond Locard a fondé à Lyon en 1910 le premier laboratoire de police scientifique. Il a introduit les principes de la recherche scientifique dans la balistique, la graphologie, la toxicologie aux problèmes policiers et c’est le créateur de la criminalistique.

C’était aussi un écrivain , un critique d’opéra et un grand défenseur du théâtre de Guignol lyonnais.Il publia de nombreux articles dans Le Mois à Lyon de son ami Marcel E. Grancher, ainsi que quelques titres aux Editions Lugdunum.

 

Citation: Ce n’est que lorsque les gens n’auront plus honte de paraître ce qu’ils sont qu’on pourra essayer quelque chose

Vous aimerez peut-être