Félicie (Henri Tachan) – 45 t

Genre(s) :

Epoque(s) :

Edition : Barclay

Dépot légal : 1970

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur email

ed-spe-tachan-felicie45 t Barclay référence 61230
Date de sortie : 1970
Face A : Félicie (Henri Tachan – Jacques Datin) avec l’orchestre de Jean Bouchéty
Face B : Toi, la petite fille (Henri Tachan, Jean-Paul Roseau) avec l’orchestre de Léo Clarens et André Borly
Henri Tachan rend dans la face A un bel hommage à Félicie, la maman de San-Antonio.
En voici les paroles :
Félicie,
Je viens de renaître,
Ce soir, tu te penches sur moi,
Ah! c’est si
Bon, parfois, de n’être
Plus rien, ni adulte, ni roi…

Félicie, je reviens, ma douce,
D’une fugue de vingt années,
Je reviens, je suce mon pouce,
Tu m’as déjà pardonné,

Félicie, dis-moi ces histoires,
Ces histoires qu’on ne conte plus,
Moi, je ferai semblant d’y croire
Et toi, d’y avoir toujours cru.

Félicie,
Je viens de renaître,
Ce soir, tu te penches sur moi,
Ah! c’est si
Bon, parfois, de n’être
Plus rien, ni adulte, ni roi…

Félicie, reine en ta cuisine,
Félicie, en robe de pilou,
Aux poignets des brac’lets de farine,
Un col Claudine blanc, à ton cou,

Félicie, l’automne te pousse,
Je vais te donner mes bourgeons,
Pour reverdir les herbes rousses,
Que j’ai plantées dessus ton front.

Félicie,
Je viens de renaître,
Ce soir, tu te penches sur moi,
Ah! c’est si
Bon, parfois, de n’être
Plus rien, ni adulte, ni roi…

Félicie, si l’hiver t’entraîne,
A quoi me servent mes printemps?
Félicie, attends, je t’emmène,
Tu vois, je suis là comme avant…

On ira s’asseoir sous le chêne,
A regarder passer les grands,
Félicie, je t’aime, je t’aime,
Félicie, Félicie…
Maman!

Une édition spéciale d’un 2ème 45 t  avec une pochette différente est sorti la même année (voir image de droite)

A cette occasion, Frédéric Dard rédigea un texte émouvant que l’on trouvera ci-dessous.

texte-felicieUn grand merci à Jean-François Pribile qui m’a fait connaitre ce disque et le texte de Frédéric Dard.

Vous aimerez peut-être :