Frédéric Dard ou la vie privée de San-Antonio

Genre(s) :

Auteur(s) :

Epoque(s) :

Edition : Fleuve Noir

Dépot légal : 11 mars 1999

Imprimeur : Société Nouvelle Firmin Didot

Partager :

frederic-dard-la-vie-privee-de-san-antonio-fleuve-noir-back324 pages de format 14,5 sur 23
Prix : 129 FF

Il s’agit d’une biographie de Frédéric Dard écrite par François Rivière.
Le livre est bien écrit, il se lit aisément et il est intéressant car il révèle pas mal de choses peu connues.
Petit bémol : quelques inexactitudes ou approximations, notamment dans la période lyonnaise.

Frédéric Dard, le romancier français le plus lu de la seconde moitié du XXe siècle, demeure un créateur mal connu de ses contemporains. La faute en incombe sans nul doute à San-Antonio, son double littéraire au succès phénoménal.
Pour éclairer les diverses facettes de l’oeuvre et comprendre en profondeur celui qui se dit « le plus paisible des tourmentés, le plus suave des violents, le plus joyeux des ravagés », il fallait remonter aux sources.
Embrasser l’enfance dauphinoise d’un garçon modeste porté sur les fonds baptismaux de la littérature par une grand-mère excentrique.
Suivre les premiers succès d’un très jeune écrivain lyonnais encouragé par Simenon, puis, à Paris, le nouveau départ de Frédéric comme dramaturge aux côtés de Robert Hossein, sa collaboration comme scénariste avec les cinéastes Gérard Oury, Edouard Molinaro ou Yves Allégret.
Enfin revenir sur la naissance hasardeuse du commissaire San-Antonio en 1949 et la consécration de ce personnage de fiction devenu en quelque sorte auteur de la saga trépidante que l’on sait.

Vous aimerez peut-être