Histoire brève de Saint-Chef

Genre(s) :

Epoque(s) :

Partager :

Ce feuillet de 4 pages de format 24,5 sur 32,5 édité fin 1928 a été récupéré dans les archives de Claude Grataloup, notaire de Saint-Chef et organiste réputé.

Marius Riollet y retrace les grandes lignes de l’histoire de ce village. Henri Thévenon, en dernière page, nous gratifie d’un poème en relation avec Noël et Saint-Chef. On y trouve aussi le détail de la nuit de Noël 1928 avec la messe de minuit et le réveillon qui se tiendra après cette messe. Un car a d’ailleurs été mis en place pour que des lyonnais puissent assister à cet événement avec un retour prévu le jour de Noël à 6h00 du matin.

 

 

 

 

 

 

 

Rappelons que Frédéric Dard vécut à Saint-Chef-en-Dauphiné de 1933 à 1936.
Il y passa trois ans à l’école communale où il se liât d’amitié avec Pierre Grataloup, fils de Claude Grataloup précédemment mentionné.
C’est là aussi qu’il y fit sa première communion.
Frédéric Dard n’oublia jamais Saint-Chef et il y revint assez souvent durant toute sa vie.
C’est d’ailleurs dans le cimetière de Saint-Chef qu’il a voulu se faire enterrer.

Voir aussi la vidéo Rencontres avec Frédéric Dard.

Vous aimerez peut-être