J’aime ou j’emm…

Genre(s) :

Epoque(s) :

Edition : Polydor

Dépot légal : 1969

Partager :

Ce 45 tours sorti chez Polydor (réf 66 650) en 1969 comporte 2 titres extraits de l’album « Deconorama » sorti l’année précédente.
Philippe Nicaud chante (avec des parties parlées) « J’aime ou j’emm… » et « Le Grand Siècle ».

Paroles
(oucoutoucoutoucoutcoutoucou)
San Antonio parle aux Français
(toux)
(parlé)
Faut toujours emmerder les gens qui veulent avoir raison.
Voilà une tactique infaillible, la position de repli suprême, la seule véritable force de votre San Antonio c’est qu’il emmerde d’instinct et profondément, avec une rare ferveur, tous ceux qui ne sont pas d’accord avec lui.
(chanté)
Ça me permet de ne pas entretenir
De vilaines rancunes
De rester propre
Du dedans
J’aime ou j’emmerde
La plupart de mes contemporains
Aiment ou détestent
Moi pas
J’aime ou j’emmerde
(parlé)
Pour haïr il faut mobiliser sa bile, tandis qu’emmerder vous laisse
paisible, ça vous préserve des autres et de vous-même.
Bref, c’est une forme de sagesse car il faut dans le fond une belle sérénité d’âme pour emmerder les gens qui vous emmerdent.

Vous aimerez peut-être