Son père Francisque

Genre(s) :

Epoque(s) :

Partager :

J’ai rédigé cette longue nouvelle à dix-sept ans – c’est donc demander beaucoup d’indulgence au lecteur.
Je la dédie à mon père, qui fut mon premier public, et puisse-t-il cueillir simultanément dans ces pages, les derniers balbutiements de l’enfant et les premières paroles de l’homme.

Vous aimerez peut-être