Genre(s): Auteur(s): Epoque:
Edition: Robert Laffont Dépot légal: 2ème trimestre 1959 Imprimeur: Emmanuel Grevin et fils, Lagny-sur-Marne
La note du collectionneur

L'affaire d'une nuit 1ère édition back285 pages de format 12 sur 18,7
Prix : 840 F + T. L.
Il a été tiré de cet ouvrage sur pur fil du Marais vingt exemplaires numérotés de 1 à 20 plus quelques exemplaires d’auteur le tout constituant l’édition originale.

La première édition de ce livre signé Alain Moury parut chez Robert Laffont en juin 1959

Une 2ème édition chez le même éditeur, six mois plus tard en janvier 1960, avec une jaquette illustrée par une photo du film qu’Henri Verneuil réalisera à partir de ce roman.

Assez bizarrement, les noms des trois personnages principaux ont été modifiés dans la 2ème édition :
– Mommessin devient Mommezain
– Ariel Zagli devient Ariel Darau
– Odette, la femme de Ariel Zagli devient Yvonne, sauf au milieu de la page 65, où le personnage redevient Odette suite à un oubli du correcteur.
Les personnages dans le film qui sortira en septembre 1960 s’appelleront tout autrement.

L'affaire d'une nuit 2ème éditionL'affaire d'une nuit 2ème édition back

L'affaire d'une nuit 2ème édition jaquetteL'affaire d'une nuit 2ème édition jaquette interne - partie gauche

 

 

 

 

 

 

 

On peut donc se demander raisonnablement si ce n’est pas Frédéric Dard qui a écrit ce roman et, qui après coup a décidé de modifier les noms choisis de façon à ne pas orienter trop directement le lecteur vers lui (Odette est la prénom de son épouse née Damaisin). Il change donc Odette en Yvonne pour la 2ème édition, mais, en revanche, prend pour son mari le nom de Mommezain dont la consonance se rapproche de Damaisin. Zagli devient aussi Darau proche de Dard.
Au-delà de ces noms, on peut constater que le style est bien dardien : Phrases courtes, expression de malaise, ambiance glauque, etc..
Après avoir écrit ce roman, Alain Moury travaille avec Jean-Pierre Mocky sur plusieurs films et revient à l’écriture en publiant six romans d’espionnage entre 1964 et 1966, romans de style très différent de L’affaire d’une nuit. Puis il revient au cinéma pour le reste de sa carrière.

Vous aimerez peut-être