Genre(s): Auteur(s): , , , , , Epoque:
Edition: Le Mois à Lyon Dépot légal: 15 janvier 1940 Imprimeur: Imprimerie Générale Lyonnaise
La note du collectionneur

Le Mois à Lyon janvier 1940 backNuméro daté du 15 janvier 1940 – Série de la guerre

Sous-titre : Le Grand Périodique illustré Lyonnais politique, littéraire, artistique et d’information
Prix : 3 Francs

Dessinateur 1er plat : Raoul Guérin (c’est la 1ère fois que le 1er plat est illustré par un dessin. Il était auparavant illustré par une photographie)

Administrateur : Gaston Simonet
Rédacteur en Chef : Marcel-E. Grancher
Secrétaire Général : Henry Clos-Jouve

Le « Mois à Lyon » est en lecture dans les salons d’attente des principaux Médecins, Avocats, Avoués et Dentistes de la région lyonnaise et des départements limitrophes, ainsi que dans les principaux Restaurants, Cafés, Hôtels, etc… – Diffusion totale :  50000 lecteurs.
C’est une belle revue de grande dimension (24 sur 30 cm) de 36 pages (dont 4 pages au centre sur papier glacé pour le supplément cinématographique), mais presque la moitié (17 pages) est remplie par des publicités et des histoires drôles.

Ce numéro ne contient pas d’ article de Frédéric Dard qui doit se consacrer à sa revue L’An 40, mais un superbe éditorial plein d’espoir de Marcel-E. Grancher.

Le Mois à Lyon janvier 1940 éditorial

Voici le contenu de ce numéro :
Editorial : De la gaîté, S.V.P. !… par Marcel-E. Grancher . Cet éditorial, plein d’espoir, se termine par les phrases prémonitoires suivantes que j’ai envie de citer : « La gaité, c’est la base de l’optimisme, c’est la certitude de la victoire… Ils ne sont pas gais, en Allemagne… »
Nos collaborateurs et la Guerre – On notera que Marcel-E. Grancher a travaillé quelques semaines dans les Services de Renseignement en Belgique
Silhouettes de guerre : Le Général Georges
« Fascicule 5 » récit inédit, par Gaston Simonet (CENSURE)
Silhouettes Lyonnaises – Un homme du monde par LUG.
Défense des artistes, par Marcel-E. Grancher
Sous la lumière bleue
Grandeur et décadence des Clairs de Lune, par Max-André Dazergues
Les propos d’Auguste, par Guy de la Jacquardière
A travers Lyon, par Joë Imbert-Vier
Vu du Gros Caillou 4 pages dont « Le Mois à Lyon » de la Guerre et Notre rédaction de Guerre : Frédéric Dard n’en fait pas partie, mais on y trouve de très grandes pointures : Tancrède de Visan, Joseph Jolinon, Félix de Chazournes, Max-André Dazergues, Joë Imbert-Vier, Louis Jasseron, Henry Clos-Jouve, Gaston Simonet, Léon Charlaix et, bien sur, Marcel-E. Grancher. Un grande nouveauté aussi pour le 1er plat qui sera désormais illustré par un dessin de Raoul Guérin, le prestigieux caricaturiste de « Gringoire » tandis que 2 autres dessinateurs, Georges Hautot et Roland Moisan, illustreront l’intérieur.

Le mois à Lyon  janvier 1940
Supplément cinématographique du Mois à Lyon – série spéciale de la Guerre 8ème année, n° 1 Rubrique dirigée par Marcel-E. Grancher 2 pages
La mode
Rubrique Les Lettres, par Max-André Dazergues (Les romans policiers d’Alice Alexandre)
T.S.F.
Aux Brotteaux
Aux Halles
Coin du Beaujolais – par Joe Imbert-Vier
L’auto et la moto – Les belles ballades dominicales : Polémieux
Le bien manger et bien boire
Des Jacobins aux Célestins

Vous aimerez peut-être