Le Moniteur Viennois 151ème année – n°48

Auteur(s) :

Epoque(s) :

Edition : Le moniteur viennois

Dépot légal : 6 décembre 1941

Imprimeur : Imprimerie Blanchard Frères (Vienne)

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur email

N°48 du 6 décembre 1941 (151ème année)
6 pages de format 29 sur 44 cm
Prix : 1 fr

Ce numéro contient une critique de Monsieur Joos, le 1er roman publié de Frédéric Dard (après la nouvelle La Peuchère) qui s’est vu attribuer le Prix Lugdunum 1941.


On y trouve aussi un conte de Frédéric Dard intitulé Le passeur. Ce conte avait initialement été publié quelques mois plus tôt dans Le Journal n°17848. les deux textes sont quasiment identiques avec cependant une légère modification à l’avant-dernier paragraphe. On peut en effet lire dans ce numéro : « Alors, c’est tout, la guerre n’a pas voulu de moi, elle m’a même fait des cadeaux » alors que dans Le Journal n°17848, le texte était : « Alors, c’est tout, la mort n’a pas voulu de moi, et la guerre m’a fait des cadeaux ».


Ce conte sera republié en 1948 dans l’Echo de Savoie n°20 avec deux paragraphes en moins.

Un grand merci à Arno Dill qui a attiré mon attention sur Le Moniteur Viennois.

Vous aimerez peut-être :