Genre(s): Auteur(s): Epoque:
Edition: L'Echo de Savoie Dépot légal: 25 juillet 1948 Imprimeur: Imprimerie Générale Lyonnaise
La note du collectionneur

L'Echo de Savoie n°18 backN°18 du 25 juillet 1948.
Numéro spécial Vacances entièrement consacré au tourisme en Savoie.
28 pages d’un format 32 cm sur 21 cm.
Prix : 20 Francs

Rédacteur en Chef : Frédéric Dard

La nouvelle formule de cette revue vieille de 28 ans se veut être élégante, solide, instructive et souhaite apporter au lecteur les renseignements utiles concernant le tourisme,le transport et la vie savoyarde sous toutes ses formes. Bref, tout ce qui intéresse les Savoyards, hormis la politique. Cette revue veut demeurer le trait d’union entre les Savoyards de Savoie et les 50000 Savoyards « expatriés » à Lyon, dans le Sud-Est et les colonies.
Elle comporte toujours les rubriques suivantes :
Les Savoyards à Lyon, en France et à l’étranger
Echos, nouvelles et potins
et contient quelques pages de publicité, mais pas trop.

Ce numéro contient un article de Frédéric Dard consacré à la Société des Martyrs de la Gueule, une des nombreuses sociétés rassemblant des émules de la gastronomie ou plus exactement du bien manger et bien boire.
Les membres de cette société ont affrété un car le 3 juillet 1948 pour aller  faire ripaille chez « La Mère Tabardel » à Saint-Chef-en Dauphiné, que Frédéric Connait bien pour y avoir passé une grande partie de son enfance. Pierre Grataloup, notaire et maire, ami de Frédéric Dard, donna à cette occasion un concert d’orgues et fut confié, ainsi que l’instituteur, à ces agapes.

L'Echo de Savoie n°18 texte Dard

Vous aimerez peut-être