Genre(s): Auteur(s): , Epoque:
Edition: L'Echo de Savoie Dépot légal: 5 septembre 1948 Imprimeur: Imprimerie Générale Lyonnaise
La note du collectionneur

L'Echo de Savoie n°20 backN°20 du 5 septembre 1948.
20 pages d’un format 32 cm sur 21 cm.
Prix : 20 Francs
Dessinateur 1er plat : D. Bellemin (Annecy-sur le bord du lac avec la montagne de la Balme en arrière-plan-série Sites et Merveilles de Savoie)

Rédacteur en Chef : Frédéric Dard

La nouvelle formule de cette revue vieille de 28 ans se veut être élégante, solide, instructive et souhaite apporter au lecteur les renseignements utiles concernant le tourisme,le transport et la vie savoyarde sous toutes ses formes. Bref, tout ce qui intéresse les Savoyards, hormis la politique. Cette revue veut demeurer le trait d’union entre les Savoyards de Savoie et les 50000 Savoyards « expatriés » à Lyon, dans le Sud-Est et les colonies.
Elle comporte toujours les rubriques suivantes :
Les Savoyards à Lyon, en France et à l’étranger
Echos, nouvelles et potins
et contient quelques pages de publicité, mais pas trop.

Ce numéro contient un éditorial non signé de Frédéric Dard ainsi qu’un conte intitulé « Le Passeur ».

L’éditorial titré « Un homme heureux » présente un homme de 75 ans nommé Alexandre Duplan vivant de façon simple à Lyon. Alexandre a cependant de nombreux talents dont celui de peindre sur des pastilles de 1 millimètre de diamètre . Les peintures ne se dévoilent qu’au microscope et Alexandre est un des deux seuls  artistes au monde à développer cette technique.

Dans le conte, un passeur qui fait traverser le fleuve en barque se confie à Frédéric.

L'Echo de Savoie n°20 éditorial L'Echo de Savoie n°20 conte Dard

 

 

 

 

 

 

 

 

Curiosité : Le prix de cette revue passe de 15 Frs à 20 Frs, comme indiqué sur la couverture, mais le prix , qui est aussi indiqué en haut de la page de l’éditorial est resté à 15 Frs.

Vous aimerez peut-être