Genre(s): Auteur(s): , , Epoque:
Edition: L'Echo de Savoie Dépot légal: 5 mars 1949 Imprimeur: Imprimerie Générale Lyonnaise
La note du collectionneur

L'Echo de Savoie n°31 backN°31 du 5 mars 1949.
20 pages d’un format 32 cm sur 21 cm.
Prix : 20 Francs.
Dessinateur 1er plat : D. Bellemin (La Roche sur Foron – série Sites et Merveilles de Savoie)

Rédacteur en Chef : Frédéric Dard

La nouvelle formule de cette revue vieille de 28 ans se veut être élégante, solide, instructive et souhaite apporter au lecteur les renseignements utiles concernant le tourisme,le transport et la vie savoyarde sous toutes ses formes. Bref, tout ce qui intéresse les Savoyards, hormis la politique. Cette revue veut demeurer le trait d’union entre les Savoyards de Savoie et les 50000 Savoyards « expatriés » à Lyon, dans le Sud-Est et les colonies.
Elle comporte toujours les rubriques suivantes :
Les Savoyards à Lyon, en France et à l’étranger
Echos, nouvelles et potins
et contient quelques pages de publicité, mais pas trop.

L’éditorial n’est plus cette fois-ci de Frédéric Dard, qui a émigré aux Mureaux, mais de F. Viard et parle de l’évolution actuelle de la France. Ce numéro contient un texte de Frédéric Dard intitulé « Mort d’un homme de bien ».
L’homme en question est Maître Claude Grataloup, notaire à Saint-Chef, organiste réputé qui avait acquis un très bel orgue fabriqué par Claude-Ignace CALLINET  et l’avait fait installé dans l’abbatiale de l’église Saint Theudère de Saint-Chef tout en gardant la propriété de l’instrument. La restauration et le transport furent confiés au facteur d’orgues suisse Henri Wolf. En 1978, la famille Grataloup fit don de l’instrument à la condition de « le conserver pour toujours dans cette église », il fut classé monument historique un an plus tard le 9 mars 1979 et sa restauration fut confiée à René Micolle.
Frédéric Dard a conservé toute sa vie des liens étroits avec la famille Grataloup et particulièrement avec son ami d’enfance Pierre Grataloup, maire de Saint-Chef de 1953 à 2001.
L'Echo de Savoie n°31 éditorialL'Echo de Savoie n°31 éditorial suite

Vous aimerez peut-être