Genre(s): Auteur(s): Epoque:
Edition: L'Echo de Savoie Dépot légal: 20 février 1948 Imprimeur: Imprimerie Générale Lyonnaise
La note du collectionneur

L'Echo de savoie n° 8 backN°8 du 20 février 1948.
20 pages d’un format 32 cm sur 21 cm.
Prix : 15 Francs
Dessinateur 1er plat : D. Bellemin (L’Eglise de l’Abbaye d’Hautecombe-série Sites et Merveilles de Savoie)

Rédacteur en Chef : Frédéric Dard

La nouvelle formule de cette revue vieille de 28 ans se veut être élégante, solide, instructive et souhaite apporter au lecteur les renseignements utiles concernant le tourisme,le transport et la vie savoyarde sous toutes ses formes. Bref, tout ce qui intéresse les Savoyards, hormis la politique. Cette revue veut demeurer le trait d’union entre les Savoyards de Savoie et les 50000 Savoyards « expatriés » à Lyon, dans le Sud-Est et les colonies.
Elle comporte toujours les rubriques suivantes :
Les Savoyards à Lyon, en France et à l’étranger
Echos, nouvelles et potins
et contient quelques pages de publicité, mais pas trop.

L’éditorial de ce numéro, signé Frédéric Dard, s’intitule Service de nuit ou Lyon-Paris avec les Routiers. Frédéric nous raconte sa nuit passée dans un camion parti de Lyon le soir pour livrer des saucissons à Paris le matin. A cette époque, il n’y avait pas d’autoroute et le trajet prenait 13 heures ! Il était aussi naturel de boire sur le coup de 2 heures du matin un café-marc pour rester éveillé.

L'Echo de savoie n°8 page éditorialL'Echo de savoie n°8 éditorial

 

 

 

 

 

 

 

 

L'Echo de savoie n° 8 editorial 2 hautL'Echo de savoie n° 8 editorial 2 - bas

Vous aimerez peut-être