Lettre de Simenon à Frédéric Dard du 12 novembre 1946

Auteur(s) :

Epoque(s) :

Dépot légal : 12 novembre 1946

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur email

Cette lettre de Simenon est écrite depuis Bradenton Beach en Floride où il venait de s’installer dans un bungalow de bois (« Coral Sands »), sur une île allongée qu’un pont très long relie à la terre ferme.
Elle complimente Frédéric Dard sur son dernier roman La mort des autres qui est sorti au 2ème trimestre 1946.

En voici le texte complet dactolographié ce qui facilitera la lecture car l’écriture de Simenon n’est pas facile à déchiffrer.

Coral Sands 12 nov. 1946
Mon cher Dard,
Vous venez de me donner la joie rare des découvertes. Découverte si l’on peut dire car d’autres ont déjà dû vous témoigner leur admiration pour votre petit très grand bouquin. Je l’ai lu avec passion. Il contient quatre ou cinq pages que je voudrais avoir écrites, ce qui ne veut pas dire que les autres ne soient pas de premier ordre. J’avais confiance en vous depuis longtemps, mais je ne doutais pas que vous iriez si vite et si haut. Au suivant, mon vieux. Maintenant, vous n’avez plus le droit de nous faire attendre et je me réjouis que vous ayez posé le cap (que bon nous tous devons franchir) après lequel xxx ont soulagé vos besognes journalistiques. Elles ne sont pas inutiles, d’ailleurs. Mais vous avez acquis toute votre personnalité. Vous n’avez plus besoin de personne. (Puis j’ajoute timidement, Mon cher Dard, parce que, justement votre livre est si beau ! attention aux dialogues encore un peu trop littéraires. S’il n’y avait pas cela, ce serait d’ailleurs effrayant que vous ayez écrit ça à votre âge.)
Bravo, de tout cœur. Merci de la joie que vous m’avez donnée. Au travail, mon vieux.
Vôtre Fidèle
Simenon

Coral Sands
Bradenton Beach
Fla
U.S.A

Vous aimerez peut-être :