Genre(s): Auteur(s): Epoque:
Edition: L'étudiant Dépot légal: décembre 1992 Imprimeur: Avenir graphique, Imaye, Maury, Prenant
La note du collectionneur

L'Etudiant janvier 1993 backN°137 de janvier 1993
Prix : 30 F

Ce numéro contient une interview de Frédéric Dard, réalisée par Patricia Oudit, en présence de Patrice Dard.
Frédéric Dard y raconte ses 20 ans et se souvient des films muets qu’il regardait à l’époque.
Aussitôt revenu à l’école, il s’empressait d’aller raconter le film à ses camarades, et quand il n’allait pas au cinéma, il inventait.
Il raconte aussi sa boulimie de lecture encouragée par sa grand-mère. D’abord des contes pour enfants, puis très vite à 11 ans, Tolstoï, Dumas, Balzac.
Il rappelle sa première tentative de roman à 13 ans : Le curé de Plougastel qui n’a jamais dépassé 5 pages.
Il confie aussi que les ecclésiastiques l’ont toujours un peu fasciné.
A 16 ans, en 1937, il indique avoir écrit une première nouvelle Le Monocle Révélateur qu’il a envoyé au Journal de Mickey et qui a été publiée la semaine d’après. Cette nouvelle existe bien, mais elle n’a été publiée qu’en août 1939 et dans le journal Jean-Pierre n°78.
Vient ensuite l’époque du Mois à Lyon avec Marcel-E. Grancher. Frédéric indique que son premier papier publié dans le Mois à Lyon portait sur une ânesse du nom de Manon qui tirait une charrette place de Bellecour. En réalité, son premier papier était intitulé Toussaint et avait paru dans le Mois à Lyon de novembre 1938. Le papier sur Manon, intitulé Un vieux Lyonnais, a lui paru dans le numéro du Mois à Lyon de février 1939.
Il mentionne aussi ses écrits pendant la guerre dans le journal 7 jours qui se sont limités à 3 nouvelles, puis son expérience en tant qu’éditeur de 1945 à 1949 lorsqu’il dirigeait les Editions de Savoie.
Puis la montée sur Paris à 28 ans et la mention d’une histoire policière « Réglez-lui son compte » parue dans le journal Samedi-Soir et qui a conduit au 1er San-Antonio publié chez Jacquier.
Cependant, on ne trouve aucune trace d’une telle histoire dans Samedi-Soir.

L'Etudiant janvier 1993 Mes 20 ans

Vous aimerez peut-être