Genre(s): Auteur(s): Epoque:
Edition: Fleuve Noir Dépot légal: 2ème trimestre 1962 Imprimeur: Imprimerie Foucault
La note du collectionneur

C’est le Spécial Police n° 301 commercialisé au prix de 2,40 NF à l’époque.

Au volant de sa grosse Oldsmobile, un officier américain se dirige vers Paris pour passer le réveillon chez des amis. Il roule lentement dans les avenues désertes et verglacées. A un feu rouge, un homme semble attendre pour traverser.
Il hésite, et lorsque la voiture redémarre, c’est le choc. La tête de l’homme est allée heurter l’angle du trottoir.
Le conducteur sait qu’il est mort. Dans un éclair, il a vu dans les yeux de l’inconnu quelque chose d’indéfinissable : de la violence, de la peur et aussi une sorte de consentement. La nuit de la Saint-Sylvestre sera longue, interminable comme un cauchemar.

Igor B. Maslowski a consacré une critique à ce roman dans Mystère Magazine n°174 de juillet 1962.

Cette histoire a été reprise au cinéma dans le film à 4 sketchs de Gérard Oury « Le crime ne paie pas »: en sortant du cinéma, où il vient de voir les trois sketchs précédents, Pierre Marsais est tué par une voiture que pilote le colonel Roberts. Voulant avertir la veuve complètement ivre, le colonel découvre que le défunt s’apprêtait à assassiner sa femme à l’instant même de sa mort.

 

Ce roman est l’un des 7 choisis par Omnibus pour sa compilation publiée en 2014 sous le titre évocateur Romans de la nuit.
C’est aussi l’un des 3 choisis par le Cercle Européen du Livre pour faire partie des Chefs-d’Oeuvre de la Littérature d’Action.

Vous aimerez peut-être