Genre(s): Auteur(s): , , , Epoque:
Edition: Progefi - France 2 - Taurusfilm (Munich) Dépot légal: 1996 Imprimeur:
La note du collectionneur

En désespoir de cause backDVD EDV 873 réf 011005 du film En désespoir de cause, épisode 4 de la série Maître Da Costa.
Réalisation de Detlef Rönfeldt sur une idée originale et inédite de Frédéric Dard avec un scénario de Wolfgang Brenner et une adaptation française de Patrice Dard.
Acteurs : Roger Hanin, Dietz-Werner Steck, Georges Claisse, Michel Creton, Jacques Duby, Max Herbrechter, Caroline Redl, Wolf Roth, Christiane Hammacher et Magdalena Stuzynska
Date de sortie : 1998
Durée : 92 minutes
Production de Christine Gouze-Rénal avec Roger Hanin et Dietz-Werner Steck

Maître Da Costa est une série télévisée judiciaire et policière française en sept épisodes de 90 minutes diffusée à partir du 14 février 1997 sur France 2.
Maître Julien Da Costa, interprété par Roger Hanin, est un ténor du barreau parisien qui va démêler, durant sept captivantes scènes de plaidoiries, des affaires criminelles. Incorrigible redresseur de tort et fin limier, il fait éclater la vérité, et justice sera rendue grâce à ce pugnace défenseur de l’opprimé. La robe du maître a été incontestablement taillée à ses mesures et il redonne la dignité et l’honneur à celui qui l’a perdu, héros justicier, il se bat toujours pour la vérité.

Episode 4 : En désespoir de cause
Dans la ville d’Ulm en Allemagne, Francine une jeune française, sort de son club sportif dans l’attente d’un ami. Soudain une voiture s’arrête. Un homme en sort Thomas Schaller, un riche industriel marié, son amant, avec lequel elle venait de rompre et qui l’a supplié de le suivre. Francine accepte mais demande à son amie Marika d’attendre à sa place la personne qui devait venir la chercher et qu’elle retrouvera ensuite…


Autres épisodes :

Episode 1 : Le doigt de Dieu
Episode 2 : Les témoins de l’oubli
Episode 3 : Meurtre sur rendez-vous
Episode 5 : Les violons de la calomnie
Episode 6 : Panique à Munich
Episode 7 : Alibi sur ordonnance

Un grand merci à l’ami Didier Louis qui m’a scanné ce DVD

Vous aimerez peut-être