Massacre n°1

Genre(s) :

Epoque(s) :

Edition : Jacquier & Cie

Dépot légal : novembre 1949

Imprimeur : Société d’Imprimerie et d’Editions du Puits-Pelu, Jacquier et Cie

Partager :

N°1 de novembre 1949
32 pages de format 18,5 sur 26,5
Prix: 40 fr

Ce premier numéro de Massacre dont les rédacteurs en chef sont Frédéric Dard et Lucien Rousset a paru en novembre 1949.
Roger Sam est le dessinateur du 1er plat.
Dans ce 1er numéro, on identifie 6 textes de Frédéric Dard (3 sous son nom propre et 3 sous pseudonyme):
– P.P.C., un texte d’introduction non signé, mais qui est à coup sûr de Frédéric Dard
– La Faillite, nous voici, texte signé M Joos, pseudonyme reconnu de Frédéric Dard. Frédéric Dard, à qui on avait soumis ce texte sans la signature en 1999, ne l’a pas reconnu, mais je pense néanmoins que ce texte est bien de lui.
– Les vrais riches ou la manière d’être heureux, signé Charles, pseudonyme reconnu de Frédéric Dard
– Un seul langage à la radio, texte signé Antoine, pseudonyme reconnu de Frédéric Dard
– Comment Maurice Chevalier prend l’immortalité d’assaut, un texte signé Frédéric Dard
– Comme dirait Prévert, un poème signé le Pasticheur. On peut attribuer ce texte à Frédéric en le rapprochant de celui qu’il a écrit dans le Mois à Lyon n°13 du 15 novembre 1947 et qui est signé Jacques Prévert p.c.c. Frédéric Dard. On trouve dans ce dernier poème une ligne « Ceux qui Jean ma raie » à comparer à une ligne du poème de Massacre  » Celui qui Jean ma raie ».
Il y a certainement d’autres textes de Frédéric dans ce numéro parmi les signatures La plume d’oie, Vodka B., Mary, Dorothy, Le promeneur solitaire, L’ouvreuse de service, Tramassac, Le Fouineur, mais il est difficile de faire la part des choses.
Prix: 40 fr

Vous aimerez peut-être