Genre(s): Auteur(s): Epoque:
Edition: Dépot légal: début années 1980 Imprimeur:
La note du collectionneur

Cette publication est un fanzine (contraction de l’expression anglaise « fanatic magazine »),créée et Le petit detective 2 backréalisée par des amateurs passionnés pour d’autres passionnés.
Un fanzine est un « journal libre », souvent sans existence officielle (une large majorité des fanzines n’ont pas de dépôt légal), publié sous l’égide du Do it yourself (« faites-le vous-même », qui n’est soumis à aucun impératif de vente et que l’on se procure dans quelques « distros », librairies, disquaires spécialisés, lycées, cégeps, universités, salles de concerts indépendantes ou sur abonnement.
La diffusion d’un fanzine est réduite comparée à celle d’un magazine ; sa périodicité demeure en général aléatoire et sa durée de vie est relativement courte.

Il s’agit ici du n° 2 de ce fanzine comportant 70 pages et consacré à la littérature Policière Fantastique et Populaire.
Ce numéro comporte un dossier sur « Maurice Limat » 2éme partie par François Ducos. Introduction et Bibliographie des romans, Fascicules et feuilletons en première édition.
Il contient aussi une analyse d’ouvrages dont le thème est « La fécondation artificielle » en conjecture ancienne par Joseph Altairac.
Le pli secret au dos contient la réédition du dernier chapitre du premier San-Antonio « Réglez lui son compte » publié au 3ème trimestre 1981.
Il n’est pas daté, mais compte tenu du pli secret, il est probablement de 1981 – le n°3 date de mai 1983 et le n°4 de septembre 1986.

L’éditorial de cette brève mais sympathique revue consacrée à « La littérature Policière, Fantastique et Populaire » met rapidement le lecteur à son aise :
« Si vous fumez la pipe, qu’une loupe dépasse de votre poche et votre Mac Farlane ne vous gène pas même en plein mois d’août…
Si vous imaginez dans vos rêves être l’heureux possesseur des 20 « Sâr Dubnotal » et de la collection des 178 fascicules « Harry Dickson »… (NDLR : qui ne le serait pas…!)
Si vous êtes nostalgiques du « chasseur d’illustré » ou du « Masque noir »…
Si vos doigts tremblants feuillettent avec respect d’humbles petits fascicules populaires à 50°…
Si les noms D’armengol ou Brantonne vous sont plus familiers que ceux de Picasso ou Dubuffet….
Si les titres suivants : »L’étreinte de l’invisible », »Le forban de l’île fantôme » vous mettent l’eau à la bouche…
Si, non contents de vous éclater avec Mac Bain et Chandler, vous ne dédaignez pas Gaston Boca ou Claude Ferny…
Si vous frôlez la quarantaine et que vous continuez à lire Kiwi dans le métro, même aux heures de pointe….
Si votre femme demande le divorce parce que vos archives envahissent l’appartement…
Et si vous avez rempli les 9 conditions ci-dessus…
BRAVO ! Vous êtes aussi atteints que le comité de rédaction. Alors abonnez-vous sans tarder. »

Qui rédigeait ce fanzine?

Le nom de Tania Thomassian, directrice est mentionné. Tania réalisait ces fanzines avec son mari Gérard, qui tient maintenant à Paris une librairie spécialisée dans la BD et qui a aussi de beaux ouvrages de Frédéric Dard (contact: www.fantasmak.com)

Vous aimerez peut-être