Genre(s): Auteur(s): , , Epoque:
Edition: Le cherche midi Dépot légal: novembre 2008 Imprimeur: CPI Firmin-Didot
La note du collectionneur

Le plus drôle de l'humour back318 pages de format 15,3 sur 23,8
Prix : 18 €
Illustré par Chaval et Piem.
Edition établie sous la direction d’Arnaud Hofmarcher.

Ce livre rassemble tous les feux de l’humour contemporain en un seul volume !
Toutes les facettes de la drôlerie sont ici réunies : dérision, autodérision, humour noir, méchanceté, vacheries au gré de pensées, maximes, aphorismes, répliques de cinéma et de théâtre, sketches, contrepèteries, épitaphes, calembours, combles, proverbes, anecdotes. À lire avec délectation en compagnie de Pierre Desproges, Michel Audiard, Pierre Dac, Raymond Devos, Jean Yanne, Daniel Prévost, Jean Poiret, Francis Blanche, Groucho Marx, Woody Allen, Patrick Timsit, Jean-Marie Garcia, Guy Bedos, Olivier de Kersauson, Frédéric Dard et des dizaines d’autres humoristes qui attendent vos rires !

Le plus drôle de l'humour sommaire

Frédéric Dard est très bien représenté dans la 1ère partie intitulée Pensées, aphorismes et maximes :
P10 : C’est les jeunes qui se suicident, pas les vieux, ils ont  tellement pris l’habitude de vivre.
P15 : N’éveillez pas le con qui dort, c’est toujours ça de pris.
P17 : Il y aurait plusieurs façons d’être con, mais le con choisit toujours la pire.
P24 : Si tu es athée, c’est que tu es de mauvaise foi.
P36 : L’illusion est trompeuse mais la réalité l’est bien davantage.
P40 : On ne va pas loin de nos jours avec un milliard de francs, surtout si on est convoyeur de fonds.
P45 : Les cimetières sont éclairés au néant.
P48 : Je n’ai pas de prochain. Mes moyens ne me le permettent pas.
P53 : Il ressemble à Louis XVI, mais il a au moins une tête de plus que lui.
P57 : L’amour ? On s’enlace.
P61 : Le con ne perd jamais son temps, il perd celui des autres.
P68 : L’homme qui sort de chez lui est déjà un cocu en puissance.
P78 : Si j’étais riche, je ne ferais que ça !
P81 : Vis ton présent et laisse ton passé pour l’avenir.
P85 : Elle avait une bouche tellement sensuelle que les tubes de rouge à lèvres sortaient spontanément de leur étui.
P94 : Traiter son prochain de con n’est pas un outrage mais un diagnostic.
P100 : Les chinois mangent avec des baguettes parce qu’ils font de la cuisine trop chaude.
P105 : Il n’est pas absolument nécessaire d’être con pour vivre parmi les cons. J’ai essayé, on peut !
P106 : La plupart des écrivains font leurs livres chiants pour faire croire qu’ils sont longs.
P113 : Etre vachard, c’est le lot de consolation du borné.
P142 : Les femmes franches sont celles qui mentent intelligemment.

Frédéric Dard apparait aussi une fois dans la partie intitulée Vacheries et traits d’esprit:
P305 : La devise des Kennedy : ne pas se laisser abattre.

Ce livre a été réédité chez France Loisirs en novembre 2009 ainsi qu’à l’édition du rire.

Le plus drôle de l'humour France LoisirsLe plus drôle de l'humour France Loisirs backLe plus drole de l'humour edition du rire

Vous aimerez peut-être