Quelqu’un marchait sur ma tombe

Genre(s) :

Auteur(s) :

Epoque(s) :

Edition : Fleuve Noir

Dépot légal : 2ème trimestre 1963

Imprimeur : Imprimerie Foucault

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur email

C’est le Spécial Police n° 348 commercialisé à l’époque à 2,40 NF.

Quelqu'un marchait sur ma tombe back

Lisa a su mobiliser et convaincre l’avocat de son amant et ses amis dans le seul but de le faire évader de la prison de Hanovre.
Franck, condamné à perpète pour le meurtre d’un flic, sera-t-il enfin libre après cinq années de détention ? 
Ses amis réussiront-ils cet exploit incroyable préparé à son insu ?
Dans sa cellule Franck se pose des questions au sujet de ces cinq années… Lisa est-elle la maîtresse de son avocat ? L’a-t-elle trahi ?
Au cours d’une course contre la montre et d’un suspense à huis clos, la jalousie armera-t-elle le bras de la justice immanente ?

Il faut comprendre ce qui est indiqué au dernier plat comme suit : le scénario et les dialogues de la pièce de théâtre écrits préalablement par Frédéric Dard sous le titre La dernière porte a donné lieu à un téléfilm éponyme réalisé par Abder Isker et diffusé le 19 février 1963 . C’est à partir de ce travail que Frédéric Dard a écrit le roman « Quelqu’un marchait sur ma tombe ».

Vous aimerez peut-être :