Genre(s): Auteur(s): Epoque:
Edition: Fleuve Noir Dépot légal: septembre 1999 Imprimeur: Imprimerie Bussière, Saint Amand
La note du collectionneur

Réflexions branlantes sur la philosophie backN°7 de la Collection Morceaux Choisis qui en comportera 10 au total.
Collection réalisée à l’occasion du 50ème anniversaire des San-Antonio.
Prix: 25 FRF (3,81€)
Illustrations 1er plat: Daniel Leprince. J. Andanson-Sygma/3 Ailes/P. Jumin

Ce livre rassemble les réflexions relatives à la philosophie puisées dans la série des San-Antonio.
J’ai sélectionné ci-dessous les réflexions qui m’ont vraiment plu:
– S’il y a de l’honneur à savoir, il n’y a pas de déshonneur à ne pas savoir. L’ignorance est une page blanche sur laquelle il faut écrire la vérité.
– La morale, c’est de faire chier les autres le moins possible.
– Le silence est le meilleur mode d’expression.
– Il est plus facile de mourir que de vivre. Car on meurt pour soi alors que l’on vit pour les autres.
– On doit choisir entre s’écouter parler et se faire entendre.
– Etre est plus indispensable qu’avoir. Le rêve, c’est d’avoir de quoi être.
– Il vaut mieux se tromper en allant de l’avant que d’avoir raison en reculant.
– Le seul intérêt réel de l’existence réside dans ses bouleversements.
– Nous sommes tous dans une salle d’attente.
– Il vaut mieux un grand chez soi qu’un petit chez les autres.
– Quand on ne peut refaire le monde, on n’a que la ressource de prier et de baiser.
– Celui qui renonce à la baise abdique sa qualité d’homme.
– L’oubli est le principal atout des femmes
– Les honneurs engendrent l’impuissance.
– Quand tu as tout perdu, il te reste la vie.
– Si tu laisses du temps au temps, il te baise.
– Quand on est chef, vaut mieux se gourer en ayant l’air sûr de soi que de tergiverser avant d’agir correctement.
– L’instinct est une façon de ne pas parler.
– Le destin, c’est l’ironie de la vie.

Vous aimerez peut-être