Genre(s): Auteur(s): Epoque:
Edition: Fleuve Noir Dépot légal: février 2000 Imprimeur: Imprimerie Bussière, Saint Amand
La note du collectionneur

Réflexions définitives sur l'au-delà backN°9 de la Collection Morceaux Choisis qui en comportera 10 au total.
Collection réalisée à l’occasion du 50ème anniversaire des San-Antonio.
Prix: 25 FRF (3,81€)
Illustrations 1er plat: J. Andanson-Sygma/3 Ailes/P. Jumin

Ce livre rassemble les réflexions relatives à l’au-delà puisées dans la série des San-Antonio.
J’ai sélectionné ci-dessous les réflexions qui m’ont vraiment plu:
– Je me demande si la mort vaut vraiment le coup d’être vécue.
– Le cortège s’est égaillé ( ce qui peut paraitre incongru lorsqu’il s’agit de funérailles).
– A la première Toussaint, les chers défunts font toujours le plein. Ensuite, le temps fait son boulot.
– Vieillir, c’est un jour de moins chaque soir.
– Vivre, c’est arpenter un tapis roulant allant en sens inverse de ton déplacement.
– Je me rappelle un dessin humoristique de Roger Sam; çà représentait un veuf qui suivait l’enterrement de sa femme en tenant à la main un transistor retransmettant France-Irlande. C’est comme ça que je la vois, la vérité. Les morts bien morts et les vivants bien vivants.
– Beaucoup de gens sont plus utiles à leur pays morts que vivants.
– Il y a beaucoup de gens dont la mort me surprend parce que je les croyais décédés depuis longtemps.
– Ce qui console de la mort des amis, c’est qu’ils laissent des veuves.
– Un mort et un cocu ont en commun l’ignorance de leur état.
– Le veuvage va bien lui aller. Pour peu qu’elle mette des bas noirs, je suis partant pour régler la succession de son mari!
– Les gens que tu couches sur ton testament ne dorment que d’un oeil.
– Il fait comme le défunt : il s’éternise.

Curiosité: Cet ouvrage a été annoncé avec un titre un peu différent  » Réflexions angéliques sur l’au-delà » dans les Morceaux Choisis n°1, 2,3,4,5,6. Dans le n°7, il est annoncé avec le titre finalement choisi, mais on sent que la décision a été difficile car dans le Morceaux Choisis n°8, il est annoncé comme dans les n°1 à 6.

Vous aimerez peut-être