Genre(s): Auteur(s): Epoque:
Edition: Fleuve Noir Dépot légal: mai 1999 Imprimeur: Imprimerie Bussière, Saint Amand
La note du collectionneur

Réflexions sur les gens de chez nous et d'ailleurs backN°5 de la Collection Morceaux Choisis qui en comportera 10 au total.
Collection réalisée à l’occasion du 50ème anniversaire des San-Antonio.
Prix: 25 FRF (3,81€)
Illustrations 1er plat: J. Andanson-Sygma/3 Ailes/P. Jumin

Ce livre rassemble les réflexions relatives aux gens puisées dans la série des San-Antonio.
J’ai sélectionné ci-dessous les réflexions qui m’ont vraiment plu:
– Un Anglais triste est un pléonasme.
– En Inde, seuls les pantalons bouffent.
– Les Japonais sont les Martiens de la planète Terre.
– Le vice est plus terrible lorsqu’il est allemand.
– Il pleut. C’est la raison sociale de l’Irlande.
– Il n’existe pratiquement aucune différence entre un Anglais en état d’érection et un Italien impuissant.
– L’Irlandais a le goût de la porte peinte, comme le Rosbif celui de la pelouse bien tondue et le Français celui du comptoir de zinc.
– Bruxelles, c’est une autre façon d’être français.
– Aux Etats-Unis, t’as rien besoin de savoir: y a des appareils distributeurs qui pensent pour toi.
– Les Américains adorent s’habiller de graisse.
– Un Irlandais ivre, c’est un pléonasme.
– Impossible n’est pas français. C’est pourquoi en France on réussit tout, sauf le possible.
– En France, les nantis ont le tempérament socialiste et le peuple, des instincts bourgeois.
– Rien n’exprime avec plus de force la précarité de l’existence que Paris un dimanche après-midi d’automne.

Vous aimerez peut-être