Genre(s): Auteur(s): , Epoque:
Edition: omnibus Dépot légal: février 2014 Imprimeur: Normandie Roto Impression (Lonrai)
La note du collectionneur

Romans de la nuit backOn peut définir les « Romans de la nuit » par leurs thèmes : la frustration, la jalousie, le crime, l’inadaptation et l’aliénation, la peur ; par leurs intrigues et leurs schémas narratifs ; par leur période de publication (essentiellement entre 1956 et 1966) ; on peut aussi les définir selon un critère commun facile à repérer : les « Romans de la nuit » sont des romans publiés sous le nom de Frédéric Dard dans la collection Spécial-Police au format 11X18.
On intègre bien entendu aux « Romans de la nuit » Du plomb pour ces demoiselles, qui correspond à nos critères, quoique publié cinq ans avant les autres. Ainsi que Refaire sa vie, bien qu’il y déroge, qui fait encore partie de la période.
Ainsi définie, la collection complète de leurs titres est comme suit : Du plomb pour ces demoiselles, 1951 ; Les salauds vont en enfer, 1956 ; Délivrez-nous du mal, 1956 ; Les bras de la nuit, 1956 ; Le bourreau pleure, 1956 ; Cette mort dont tu parlais, 1957 ; On n’en meurt pas, 1957 ; Le pain des fossoyeurs, 1957 ; C’est toi le venin, 1957 ; Des yeux pour pleurer, 1957 ; Ma sale peau blanche, 1958 ; Une gueule comme la mienne, 1958 ; Le tueur triste, 1958 ; Toi qui vivais, 1958 ; Rendez-vous chez un lâche, 1959 ; La dynamite est bonne à boire, 1959 ; Coma, 1959 ; Les Scélérats, 1959 ; Les Mariolles, 1960 ; Puisque les oiseaux meurent, 1960 ; Le Monte-charge, 1961 ; Le cauchemar de l’aube, 1961 ; Le Cahier d’absence, 1962 ; L’Homme de l’avenue, 1962 ; La Pelouse, 1962 ; Quelqu’un marchait sur ma tombe, 1963 ; Refaire sa vie, 1965 ; Une seconde de toute beauté, 1966.

L’ouvrage en question renferme une sélection faite par Dominique Jeannerod de 7 titres considérés comme les plus représentatifs de l’œuvre de Frédéric Dard :
Cette mort dont tu parlais
C’est toi le venin
Des yeux pour pleurer
Le Monte-charge
L’Homme de l’avenue
La Pelouse
Une seconde de toute beauté

Dominique a écrit la préface de ce livre dont j’ai emprunté une partie dans le début de cet article et, pour chacun des 7 livres, il a écrit une notice introductive.

Vous aimerez peut-être