Genre(s): Auteur(s): Epoque:
Edition: Cartier Dépot légal: 4ème trimestre 1945 Imprimeur: Imprimerie spéciale Cartier Lyon
La note du collectionneur

Un train lancé vers Paris déraille. Parmi les morts, un homme tient serré entre ses mains un cahier qui porte en titre : « A ma femme. »
Ce journal, qu’Achille, son narrateur, destine à Armande, son épouse, est un immense cri d’amour et de haine.
Malgré la certitude d’un bonheur promis, déçu par la froideur de sa compagne, il est persuadé, à la faveur d’une confidence saisie au vol, qu’elle est amoureuse – depuis toujours – d’un autre homme. Dès ce moment, et malgré la naissance d’un fils, son couple ne sera plus qu’apparence et ressentiment.
Il veut léguer à sa femme, par le biais de son journal, un remords éternel.
Saint-Gengoul est le patron des époux malheureux.
Ce roman sur les ravages de la jalousie, à l’atmosphère lourde, met en scène un véritable héros « dardien » qui ne saurait échapper à son implacable destin. Frédéric Dard y fait preuve d’une pénétration psychologique et d’une maîtrise de la narration hors pair.

Il y a eu 2 éditions de ce livre en 1945, strictement identiques, au niveau du texte, de la présentation et du dépôt légal.
Seuls sont différents le 1er plat, le dos et le dernier plat.

Dédicace:A Marcel RENEBON, Marcel MICHAUD, François ROBELIN qui me conseillèrent de faire comme le nègre.
A Paul PHILIBERT-CHARRIN qui ne me dit rien.
A la mare qui me fit tant écrire.

– L’édition originale chez Cartier, avec son bandeau, s’est vendue à 80Frs

bandeau Saint Gengoul

Saint Gengoul back
La 2ème édition du livre s’est faite dans la collection « Le Roman pour tous » , vendue à un prix inférieur de 50 Frs, et imprimée à l’imprimerie spéciale de la S.L.E.P. Lyon

Saint gengoul image

Saint gengoul image

Citation: A mon âge, on n’a presque plus de larmes dans les yeux – mais il en reste beaucoup dans le sang. 

Vous aimerez peut-être