Genre(s): Auteur(s): , , Epoque:
Edition: Zoo Sarl Dépot légal: 15 juillet 2004 Imprimeur: Roto Champagne (52 Chaumont)
La note du collectionneur

Zoo Culture et BD backN°2 du 15 juillet-14 septembre 2004
16 pages de format 31,5X40
Prix : 1,90€
Rédacteur en Chef : Eric Borg

Après le premier numéro consacré à Boris Vian, ce numéro 2 de Zoo Culture et BD est consacré à Frédéric Dard.
Le dessin, à la une de cette revue, met en scène Frédéric Dard et Spiderman. Un duel plutôt inattendu : Spiderman contre San-Antonio.
Il a lieu en cet été 2004 sur les écrans français avec les deux plus grosses sorties du moment en nombre de salles.
Ces deux films sont d’éminents représentants de ce que l’on nomme communément et péjorativement la sous-culture. Ce terme permet trop souvent l’amalgame : il est trop facile de ranger la BD dans son ensemble dans la sous-culture. Comme il est trop commode de catégoriser tout un genre, comme le polar, dans le même ghetto.
En quoi l’humour (ou le nombre de morts par page) abaisserait-il le degré de culture d’une œuvre. Celle-ci n’a de sens que si elle sert la vie et, comme disait Frédéric Dard : « La vie est grise, avec tous ces gens consternés ressemblant à des parapluies en train de sécher.»

Cette revue contient un article de fond sur San-Antonio et son langage signé Eric Borg.

Zoo Cluture et BDZoo Culture et BD suite édito

 

 

 

 

 

 

 

On y trouve aussi un article d’Alexandre Mangin qui fait une critique très positive du film San-Antonio de Frédéric Auburtin avec Gérard Lanvin qui tient le rôle de San-Antonio et Gérard Depardieu celui de Bérurier.
Alexandre Mangin nous raconte aussi, à la manière de San-Antonio, une histoire dans laquelle San-Antonio et Béru sont invités à une projection privée en avant-première d’un film asiatique.
Décidément en verve, Alexandre nous pond aussi un article sur les liens unissant Frédéric Dard et Renaud.


Un article de Jérémy Fraise qui se désole que San-Antonio n’ait pas connu plus d’héritiers, tout en reconnaissant cependant le mérite et le talent de son fils Patrice pour poursuivre l’aventure.
Enfin, un dernier article signé d’Eric Borg, le rédacteur en chef, fait le point sur les objets-Dard en tous genres.

Zoo Culture et BD l'héritage de DardZoo Culture et BD objets-Dard

 

 

 

 

 

 

 

 

Un grand merci à Jean-François Pribile, grand collectionneur passionné de Frédéric Dard, qui m’a procuré cette revue.

Vous aimerez peut-être