Paul Guimard

Paul Guimard est un écrivain et journaliste français, né le 3 mars 1921 à Saint-Mars-la-Jaille et décédé le 2 mai 2004 à Hyères. Pendant la guerre, il est chroniqueur hippique à L'Écho de la Loire, puis chargé des faits divers à L'Ouest-Éclair. []Il entre ensuite au journal parlé de la Radiodiffusion française (RDF) où il crée La Tribune de Paris, dont il dirige les débats pendant quatre ans. C'est en 1956 que commence vraiment sa carrière littéraire, avec son premier roman, « Les Faux Frères », qui remporte le grand prix de l'Humour. En 1957, son roman «Rue du Havre » est couronné par le prix Interallié et, trois ans plus tard, il devient membre du jury de ce prix. En 1960, Paul Guimard écrit avec Antoine Blondin une comédie, Un garçon d'honneur, créée à Paris. Un an plus tard, il publie « L'Ironie du sort »qui, comme « Rue du Havre », illustre l'immense part du hasard dans le jeu des relations humaines . Ce livre a été adapté au cinéma par Édouard Molinaro en 1973. En 1967, paraît son roman le plus connu, « Les Choses de la vie » qui sera adapté au cinéma par le réalisateur Claude Sautet en 1969 avec comme acteurs principaux Romy Schneider et Michel Piccoli . De 1971 à 1975, il est éditorialiste à l’hebdomadaire L’Express, en même temps que conseiller aux éditions Hachette. Paul Guimard avait épousé, en 1952, la romancière Benoîte Groult .Tout au long de sa vie, il a eu comme elle deux passions, l'écriture et la mer.