Bistrots de Lyon histoires et légendes

Genre(s) :

Epoque(s) :

Edition : Le Progrès

Dépot légal : novembre 1983

Imprimeur : Imprimerie Chirat, Saint-Just-la-Pendue

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur email

220 pages de format 16 sur 22 cm
Prix : 60 F

Livre présenté par Jean Honoré du Progrès de Lyon.Bistrots de Lyon back
Sous-titre : J’aperçois l’âme d’un bouchon…
Préface de Jacques SERVERIN
Postface de Robert DROGUET
Il a été tiré de cet ouvrage 500 exemplaires reliés toile numérotés de 1 à 500 sur Couché Bouffant 120 grammes qui constituent l’édition originale.

Livre écrit par Bernard Frangin, écrivain et journaliste au Progrès de Lyon, amoureux de la cuisine lyonnaise et de ses bouchons.
A travers les histoires apparaissent de nombreux personnages proches de Frédéric Dard comme Max-André Dazergues, Charlaix, Philibert-Charrin, Félix Benoit, Henri Béraud, Henri Clos-Jouve, Farnoux-Raynaud, Marcel Grancher et Joseph Jolinon. De nombreuses photographies et dessins en noir et blanc agrémentent ce livre et permettent de découvrir les bistrots et ceux qui les fréquentent.

On y apprend que Frédéric Dard venait avec ses parents manger les frites de la rue David-Girin, le samedi soir.
On y trouve aussi une phrase à propos des relations de Charlaix et de Frédéric Dard, mais dont le texte entre parenthèses est un raccourci saisissant quant à la carrière de Frédéric Dard :
«Charlaix, bistrotier d’exception, lunaire excentrique en qui le commissaire Frédéric Dard (qui fut assez longtemps lyonnais et journaliste sur les bords du Rhône avant de devenir milliardaire à San Antonio) voyait l’un de ses maître spirituels. »

Un index très pratique reprenant le nom des personnalités mentionnées dans ce livre figure à la fin du livre de Bernard Frangin, juste avant un lexique des bistrots de Lyon écrit par Guy et Marjorie Borgé et illustré de nombreux dessins et photographies.

Vous aimerez peut-être :